2013-07-07
Like Art Festival

Le Rhinofish s'expose à Mandelieue au Like Art Festival : « L’œuvre de Kasper s'appréhende par la force de son médium, le bronze, qui la constitue et par la puissance évocatoire qu'elle déploie. Hybride, moitié rhinocéros moitié poisson, cette créature fascinante est, en elle-même, un rapport saisissant d'existences et la réunion subtile de la force et de la vivacité. Si l'enjeu de cette œuvre est une réflexion sur la nature, c'est en ce contraste que s'esquisse l'écho indicatif de réponses. En sollicitant l'acuité du regardeur, elle offre la formidable opportunité d'aménager une vision nouvelle et une prise de conscience nécessaire, vitale pour ces deux mondes qui vibrent mutuellement. A travers le choc que génère le pouvoir de l'imaginaire, se traduit la volonté de l'artiste de témoigner de la fragilité de la nature et de l'Univers tout entier. Imprégnée d'une profonde sensibilité et nous mettant en garde contre un probable naufrage, cette sculpture témoigne de la vie. Chargée de sens profond, elle nous renvoie à nous-mêmes, à travers sa troublante présence. » texte de : Rodolphe Cosimi, 2013. Site du Like Art Festival : http://likeartfestival.wordpress.com

2013-05-05
EN MAI FAIS CE QU'IL TE PLAIS !

Façonneur d’univers à l'actualité Kasper, sculpteur, personnalité reconnue du monde de l’art, revient sur le devant de la scène avec trois expositions à ne surtout pas manquer.
Début mai, Kasper présentera sa dernière création : 2,18 mètres de « sensualité intellectuelle », en hommage aux grandes femmes de la littérature à l’hôtel Lutetia. Cette exposition est une occasion unique d’aller à la rencontre de cette œuvre sincère et émouvante : « La femme plume », et de voir ou revoir plusieurs des sculptures emblématiques de l’artiste.
Pour découvrir Kasper…
Exposition personnelle au Lutetia Du 1er mai au 10 juin Vernissage le 14 mai de 18h30 à 21h HOTEL LUTETIA 45, boulevard Raspail 75006 PARIS
Galerie « Arnaud Bard » 92, av Jean-Baptiste Clément – 92100 Boulogne Ouvert du mardi au vendredi de 11h à 19h30, samedi de 15h à 19h Métro : ligne 10 Pont de Saint Cloud
Exposition de monuments en bronzes Jusqu’au 15 septembre Marché Malassis "puces de St-Ouen" Galerie Dany art déco et Galerie Fredéric Vaysse 142 et 154 rue des Rosiers 93400 Saint-Ouen. Métro : Porte de Clignancourt

2013-05-05
Des artistes chez Tajan.

Des artistes chez Tajan. L'évènement "Un puzzle pour l'autisme" est une vente au profit de l'association "Autisme France" . Cinquante et un artistes interviennent sur un support commun, une pièce de bois de chêne façon puzzle de 45 X 40 cm. La mise à prix initiale des pièces sera de 500 €. Des oeuvres de Philoppe Pasqua, Miguel Chevalier, Kasper, Hervé di Rosa, Speedy Graphito, Philippe Cognée, Jérôme Mesnager, Lionel Sabatté et plein d'autres ...sont à voir. L'exposition des pièces se tiendra les vendredi 19 avril (10h00 à 18h00), samedi 20 avril (11h00-18h00 j'y serai de 15H à 18H) et lundi 22 et mardi 23 avril (10h00-18h00). Enfin, le plus important, la vente se déroulera le mercredi 24 avril à partir de 20h30. L'adresse : Espace Tajan, 37 rue des Mathurins, 75008 Paris Le communiqué de presse : http://www.tajan.com/fr/actualite/CP2013/TAJAN_Puzzle.asp Vous pouvez regarder l'émission "Chercheurs d'Art à Paris" sur la chaîne BFM Business aux côtés de Danièle Langlois, Présidente d'Autisme France et de Nicolas de Moustier, Directeur Général de Tajan SA. L'émission sera diffusée ce samedi vers 13h et 19h et, après à visionner sur internet après. Et enfin, regardez le lien www.newsarttoday.tv

2013-01-27
TROPHEE TRIPLE COURONNE

UN TROPHEE D’EXCEPTION, SIGNE KASPER Le sculpteur Kasper a déjà créé, pour le trot le trophée du vainqueur du Grand Prix d’Amérique 2007 et ceux récompensant les lauréats du Festival Epona. Ce sculpteur équestre s’est investi à nouveau avec « énergie, sincérité et passion » dans la réalisation d’un trophée exclusif, qui récompensera les meilleurs acteurs de la Triple Couronne. Ces bronzes, réalisés en édition numérotée et limitée, subliment le cheval et l’homme, version TROTTEUR naturellement. Qui est Kasper ? Cet artiste de 50 ans est fasciné par l’univers hippique depuis sa tendre enfance. « Si je suis un citadin, j’ai toujours été impressionné par la force, la puissance, la fragilité et les réactions inattendues du cheval… Le travail de dressage réalisé par Bartabas et sa vulgarisation de l’art équestre ont fini de me convaincre… J’ai eu envie de sculpter, de son vivant, son partenaire éponyme, Zingaro. Et puis, il y a une dizaine d’années, j’ai commencé à monter pendant les vacances. Aujourd’hui, le cheval fait partie de ma vie. Je ne peux plus m’en passer, artistiquement comme physiquement. Je monte au moins une fois par semaine. J’ai eu récemment l’opportunité de me mettre en selle sur un très bon cheval de dressage. Je suis entré alors dans un autre monde, irréel, éprouvant des sensations exceptionnelles. » Kasper a découvert, parallèlement, la passion qui unit l’homme au cheval, cette relation quasi fusionnelle. « Les univers équestres ont beau être extrêmement variés, il y a toujours ce point commun et central, cette écoute, cette notion de couple. Quand on rend hommage au cheval, on sublime aussi l’homme.» L’artiste a bien compris que les professionnels des courses en général, et du trot en particulier, sont des… artistes qui consacrent leur vie à leur métier et à leur passion. « Les entraîneurs et les drivers/jockeys m’inspirent énormément de respect. Ils cherchent à transmettre au cheval leur envie de gagner, de se sublimer… » Le Trophée conçu par Arnaud Kasper rend ainsi hommage à la profession. « L’homme est à la fois au centre et à la base de ma sculpture. Le cheval, représenté par trois têtes, est mis sur un piédestal. J’ai aussi voulu symboliser la hauteur du défi que représenterait la victoire de ces trois épreuves phares que sont le Grand Prix d’Amérique, les Prix de France et de Paris. » Une œuvre à la fois contemporaine et réaliste Le trophée de la Triple Couronne, signé par Kasper, est un compromis. « C’est à la fois une oeuvre contemporaine, relevant de la réflexion et de l’esprit, elle est aussi ancrée dans la réalité. J’ai imaginé ce trophée pour qu’il parle à tout le monde, que les acteurs des courses se reconnaissent dans leur univers et aient, en conséquence, envie de se dépasser pour gagner ce Trophée. » D’une hauteur d’environ cinquante centimètres, le Trophée est une œuvre verticale « symbolisant l’élévation », illustrant que seuls les meilleurs montent sur le podium. Il y aussi un côté pyramidal, avec l’homme à la base de l’édifice et le cheval comme point culminant. « Les visages des drivers et des différents personnages évoquent les hommes et les femmes qui, depuis près de deux siècles, font les courses. Les chiffres inscrits en bas-relief sont eux aussi très symboliques. Le 1 évoque, évidemment, le vainqueur ; le 2 illustre l’homme et le cheval, indissociables. Le 7 est un chiffre porte- bonheur, solaire et sacré qui rayonne dans sa perfection, et résulte aussi de l’addition de 4 et 3, le 3 représentant ici les 3 couronnes, le 4 symbolisant le carré, représenté par la forme de la base du trophée. » Les trois têtes imbriquées évoquent, pour l’artiste, « à la fois le mouvement, la vitesse et l’infime distance qui sépare le plus souvent le gagnant de ses proches poursuivants. » Ces trois têtes symbolisent aussi les trois courses constituées par la Triple Couronne. Qui seront « les héros » capables de réaliser l’exploit de remporter la Triple Couronne ? Le suspens débute le 27 janvier pour s’achever quatre semaines plus tard, le 24 février. En attendant, le Trophée et les œuvres de Kasper sont à découvrir sur son site www.kasper.fr